Livre d’or

 

Toute l'équipe MADE IN MIDI vous remercie de vos commentaires et encouragements!

Salut Kito !

Si on a pas été très présents sur le web à t’écrire,
on a bien pensé à toi tous ces jours ci
Avec plaisir en suivant ta progression sage et efficace
Puis avec tristesse après ce sale choc !

D’autant que j’imagine trop bien les conséquences matérielles et personnelles de la perte du bateau
Si elle devient irrémédiable, ce qui n’est certain comme tu dis !

Profite de cette improbable croisière non organisée
D’autres projets en naîtront … si si !

Garde le moral en haut
Merci pour ces moments de rêve partagés
ET bravo pour tout à toute l’équipe ET TOI en tête !

Mahé t’envoie des bisous depuis ses 8 ans bientot, ET Moi je t’en serre 5

Bien à toi ET au Projet !
Patrick 

Fécamp / Le Havre

Mahé et Patrick

13 décembre 2016

Bonjour Kito.
On espère que tu vas bien.
Nous, on va bine. On joue toujours à VirtualRegatta. On lit toujours tes messages. Tu as fait une très belle course. On est content que tu ailles bien.
Bisous.
Mlle Sasha.

Salut Kito.
Nous sommes contents que tu ailles bien. On comprend ta déception, mais si tu arrives à attraper ton bateau, on sera encore plus heureux.
Bonne fin de vacances.
M Louison et François.

Coucou Kito,
est-ce que tu vas bien? On a eu peur pour toi quand tu as eu ton accident. On est soulagé de te savoir sain et sauf.
Au revoir.
Sandro.

Bonjour Kito,
On est triste que tu aies perdu ton bateau. L’essentiel, c’est que tu ailles bien. On espère que tu verras nos lettres en rentrant.
Bisous.
Mathis.

Coucou.
Continue à poursuivre ton rêve. Tu as fait une super course même si l’océan en a décidé autrement.
Gros bisous.
Romane B

Salut Kito,
ne sois pas triste d’avoir abandonné la course, mais sois plutôt fier de ce que tu as réalisé. Ce n’est pas à la portée de tout le monde de rester 1 mois en solitaire et à d’être à la dixième place pendant si longtemps.
Nous sommes fiers de toi.
Bisous.
Mlle Hind.

Bonjour Kito,
on est sûr que tu réussiras la prochaine fois.
Continue à nous écrire pour nous faire visiter les îles australes et antarctiques.
Grâce à toi, notre maître nous emmène en classe de voile à Mèze du 29 mai au 2 juin. On va apprendre à naviguer!
Au revoir.
M Sam.

Salut Kito,
maintenant, tu peux manger de vrais repas.
On pense à toi et à ton bateau.
On espère te voir bientôt.
Bisous.
Ethan

Coucou Kito,
j’espère que tu retrouves le moral. Tu vas pouvoir retrouver tes proches pour le jour de l’an. On espère que tu auras plus de chance au prochain Vendée Globe.
Bisous.
Romane M

Bonjour kito,
quand nous serons grands, nous voulons devenir skipper comme toi.
Gros bisous.
Ryan et Cyprien.

Salut Kito,
sur virtualregatta, on a pris ton bateau. On va bien. On espère que toi aussi. Ce soir, on va faire un spectacle de chants de noël. On pensera à toi.
Tu pourras nous envoyer des photos des îles Kerguelen?
Gros bisous.
Mina, Ambre et Emilie.

Ecole de Dions

13 décembre 2016

Cher Kito,
vous ne vous rappelez probablement pas de moi. Je suis l’architecte du Centre d’interprétation de la Barcelona World Race, oú nous nous sommes rencontrés il y a quelques années. Sachez que j’ai beaucoup pensé à vous pendant toute la Vendée Globe, et spécialement aprés vôtre malheureux choc. Recevez tout mon soutien et mon admiration. Je vous souhaite le meilleur dans les jours à venir et toute la chance pour récuperer vôtre bateau!
Endavant!

Jordi

13 décembre 2016

Cher KITO
J’imagine ton immense déception face à cette malheureuse  » Fortune de Mer  » Ton attitude au cours de cette délicate opération a été digne des  »grands Compagnons des Océans » . Ton engagement depuis le début de ce Vendée Globe ne nous à pas déçus, il nous a fait rêver et je reste persuadé que tu relèveras encore bien d’autres défis.
Avec tout notre soutien et notre sincère amitié
Serge et Gwenol

Serge et Gwenola

13 décembre 2016

a l’adresse de kito,

bienvenue sur le marduf! vous etes sur un navire mythique, charge de tous les fantasmes des marmar. votre embarquement sera riche d’enseignement, au sein d’une nature incomparable. de l’hydro de marseille, je vous envoie mon temoignage de sympathie, mon admiration aussi, car mener un navire sur un tel projet, chapeau bas! abandonner son navire, l’angoisse de tous les marins, que le bateau soit petit ou gros ne change rien a l’affaire. c’est abandonner une partie de soi, c’est s’avouer vaincu, c’est reconnaitre notre incapacite à combattre ces elements qui peuvent devenir …. envahissants! et puis il y a la suite, mais il vaut mieux revenir vivant, combien de marins ne sont plus la pour en temoigner ?  A votre maniere vous nous ramenerez ce temoignage et vous nous permettrez de decouvrir le voile qui recouvre la solitude de celui qui abandonne son navire…. encore tous mes souhaits de retablissement, et participez au mieux a la vie du bord, entoure de marins qui ne sont pas des competiteurs mais qui savent se montrer presents quand un naufragé en a besoin. 

bon vent à vous, en attendant votre retour à la Réunion.

jp disperati de l’hydro de marseille

Jean Pascal

11 décembre 2016